Visiter le Machu Picchu et la région de Cusco au Pérou en 1 semaine | Latitude voyages - Blog de voyage

Visiter le Machu Picchu et la région de Cusco au Pérou en 1 semaine

Dernière mise à jour le 27 sep 2021
Une rue qui monte à Sacsaywaman

Retrouvez nos conseils pour visiter Cusco et ses environs en 1 semaine.

Quand aller à Cusco ?

La meilleure période pour visiter la région de Cusco et le Machu Picchu est pendant la saison sèche: c'est à dire les mois entre mai et septembre. Les mois de décembre à février sont les plus humides et le trail de l'inca pour rejoindre le Machu Picchu est fermé pendant le moi de février.

Hébergement à Cusco - Chusay Rooftop
Vue sur Cusco depuis Chusay Rooftop

Où loger à Cusco ?

Le mieux pour loger à Cusco c'est de prendre un hébergement situé dans le centre historique ! Vous êtes ainsi proche des monuments et places à visiter. Le quartier de San Blas situé derrière la Basilique a bonne réputation mais est bondé d'expatriés et de rabatteurs. Nous vous conseillons donc de loger proche du marché central San Pedro pour une ambiance plus authentique. En tant que backpackers, nous avons logé à l'auberge de jeunesse Chusay Rooftop qui possède une superbe vue sur la ville, une très bonne ambiance et un prix imbattable. Si vous désirez tout de même loger dans le quartier de San Blas pour pas cher, nous vous conseillons la maison d'hôte Qori house dont les propriétaires sont d'une  gentillesse extrême !

Comment se déplacer à Cusco et aux alentours ?

En taxi

Il y a un très grand nombre de taxis qui circulent dans le centre de Cusco et la plupart vous klaxonneront ou s'arrêteront pour vous demander si vous voulez utiliser leurs services.

En bus publique

Au premier abord, l'utilisation des services de bus publiques de Cusco peut paraître un peu compliqué mais avec un peu d'habitude cela reste pour nous le meilleur moyen de se déplacer dans Cusco pour pas cher (1 Sol par personne). Les bus publiques ressemblent à des minis bus pour la plupart en mauvais états avec le nom de leur compagnie écrit sur le devant. En effet il existe plusieurs compagnies de bus qui parcours la ville et chacune à sa propre ligne. Les principaux arrêts sont indiqués sur le côté de celui-ci. Si vous voulez par exemple rejoindre le terminal terrestre et que vous êtes au niveau du marché San Pedro, Prenez un bus Corre Camino sur lequel il est écrit Terminal ! Si vous n'êtes pas sûr du bus que vous devez prendre, demandez à la personne qui descend de celui-ci pour rabattre des passagers si il va bien au lieu désiré.

En colectivo

Si vous voulez rejoindre un autre village dans les environs de Cusco, il est possible de trouver un van (colectivo) qui s'y rend moyennant quelques sols par personne. Le prix est variable en fonction de la distance effectuée. Il n'y a pas de terminal pour les collectivos car se sont des compagnies privées qui gèrent le transport. Il faut donc demander autour de vous où se trouve le colectivo pour l'endroit où vous souhaitez vous rendre. Il est possible de trouver sur l'application Maps.me les arrêts de certains collectivos pour les lieux les plus visités comme Ollantaytambo ou la montagne 7 couleurs.

Chakruna native burgers - Cusco
Chakruna native burgers - Cusco

Où manger à Cusco ?

Les plats à base de poulet sont les plus répandu au Pérou, vous trouverez donc un grand nombre de restaurants proposant un Pollo a la braisa servi avec des frites et une Chicha (boisson à base de mais) pour un prix défiant toute concurence ! Dans ce genre, nous avons apprécié le restaurant Pikollo proche du mercado San Pedro. Vous trouverez aussi dans les rues des vendeurs de brochettes de viande. Il y a énormément de restaurants dans le quartier de San Blas mais le rapport qualité-prix de certain est mauvais. Nous avons néanmoins trouvé 2 bon lieux pour bien manger à pas cher à San Blas : Chakruna Native burger qui sert de très bon burger à la viande d'alpaga et la Bodega 138 pour manger de bonnes pizzas !

Le Boleto Turistico de Cusco

Pour visiter les différents lieux touristiques de Cusco et ses alentours, il faudra acheter un boleto turistico qui permettra ensuite d'entrer dans plusieurs sites. Il y a 2 types de boletos turiticos : L'intégral et le partiel.

Le boleto intégral donne comme son nom l'indique accès à une multitude de sites archéologiques et de musées et coûte 130 Sols / personne.

Le boleto partiel  donne accès seulement aux 4 sites archéologiques situés sur les hauteurs de Cusco pour un coût de 70 Sols / personne.

Il est possible d'acheter ce billet en amont à la galeria turistica sur l'avenue del sol où bien à l'entrée de votre premier lieu visité. Plus d'informations sur le site cuscoperu.com

Itinéraire d'une semaine à Cusco

Remarques concernant cet itinéraire

Lors de notre voyage au long-court au Pérou, nous sommes resté 10 jours à Cusco et ses environs. Néanmoins, si vous avez moins de temps, il est possible de voir les incontournables en 1 semaine. Ce temps reste très court et nous vous conseillons d'y rester quelques jours de plus pour mieux en profiter.

Il existe evidemment une multitude de façon de visiter Cusco et ses environ. Cet itinéraire est fait pour vous aider à préparer votre séjour à Cusco en vous donnant des informations sur les lieux à visiter et nos retours d'expériences. 

Jour 1 : Arrivée à Cusco

Plaza das Armas - Cusco
La plaza das armas de Cusco

Comme Cusco est à 3400 mètres d'altitude, si vous n'avez pas séjourné en haute altitude depuis un certain moment, il est conseillé de ne rien faire la première journée pour s'acclimater à l'altitude. Se rendre à son hôtel et faire de petites courses suffit pour se sentir essoufflé et avoir mal à la tête !

Jour 2 : Centre de Cusco, Saqsaywaman, Qenq'o

Visitez le centre historique

La visite du centre historique de Cusco est une bonne façon de s'habituer à l'altitude. Vous pouvez faire le tour des trois principales places du centre (San Francisco, Recocijo, Plaza de Armas). Sur la plaza de armas, il est possible de visiter le musée de la cathédrale pour 25 sols par personnes. Arrêtez-vous au marché San Pedro pour découvrir les produits locaux et pourquoi pas y manger un petit en-cas. Ensuite, prenez de l'altitude et rejoignez les ruines de Sacsaywaman qui surplombent la ville à 3600m d'altitude.

Parc archéologique de Sacsaywaman - Cusco
Ruines de Sacsaywaman

Les ruines de Saqsaywaman

Depuis la plaza das Armas, il suffit d'emprunter les rues étroites qui montent jusqu'à l'église San Cristobal et de continuer sur la route qui monte jusqu'à l'entrée du parc archéologique de Saqsaywaman. Le prix d'entrée à Saqsaywaman est inclu dans le boleto turistico intégral. Ces ruines sont constituées de murs composés d'énormes monolithes de calcaire assemblés avec une précision étonnante; ils auraient la forme d'un puma vu du dessus. Depuis la sortie de Saqsaywaman, il est facile de rejoindre la statue du Cristo Blanco sur la coline opposée. D'ici, vous pouvez si vous le souhaitez redescendre vers cusco avec le bus "Cristo Blanco" (1 Sol / personne) ou bien prendre la route qui monte vers le site archéologique de Qenq'o situé 1,3 km plus loin à une altitude de 3700m.

Site archéologique de Qenq'o 

Le site archéologique de Qenq'o est séparé en 2 parties. La partie haute à la particularité de posséder des constructions taillées à même la pierre. Autour du site vous pourrez apprécier de marcher dans une belle forêt d'eucalyptus. Depuis Qenq'o il est possible de redescendre à Cusco soit en empruntant un bus "Cristo Blanco" ou bien de rejoindre à pied le quartier de San Blas au nord de Cusco.

Jour 3 : Ollantaytambo et Pisac dans la vallée sacrée

Ollantaytambo dans la vallée sacrée au Pérou
Ollantaytambo dans la vallée sacrée

La vallée sacrée est la vallée dans laquelle coule la rivière Urubamba jusqu'au Machu Picchu. La vallée porte ce nom car c'était un lieu très fertile. C'est aussi la raison pour laquelle on retrouve plusieurs sites archéologiques et un grand nombre de terrasses. La vallée sacrée reste donc très marquée par la culture Inca et il n'est pas rare de croiser des incas en habits traditionnels dans les rues et même dans le bus ! En 1 journée, il est possible de visiter les 2 principaux villages de la vallée sacrée : Ollantaytambo et Pisac. 

Ollantaytambo

Le petit village d'Ollantaytambo est aussi un lieu très touristique. En effet, c'est d'ici que partent les trains pour le Machu Picchu. Néanmoins, le centre du village reste très paysible et typique. Ollantaytambo est surplombé par 2 sites archéologiques dont une ancienne forteresse Inca qui est visitable (inclu dans le boleto turistico integrale). 

Il est possible de rejoindre Ollantaytambo depuis Cusco pour 10 Sols / personne avec des collectivos qui partent de la rue Pavitos. Il faut environ 2h de trajet depuis le centre de Cusco jusqu'au centre d'Ollantaytambo.

Pisac 

Pisac dans la vallée sacrée au pérou
Vue sur la vallée sacrée - Pisac

Le village de Pisac est surtout connu pour sa citadelle qui surplombe la ville et ses terrasses construites sur tout un côté de l'éperon rocheux sur lequel repose la citadelle.

Le trajet en bus pour Pisac depuis Ollantaytambo dure environ 1h45. Il faut emprunter au total 3 collectivos différents. Un premier bus/collectivo depuis Ollantaytambo jusqu'à la ville d'Urubamba (2,5 Sols / personne). Puis d'Urubamba il faut emprunter un deuxième bus jusqu'au village de Calca (2,5 Sols / personne) et enfin un dernier bus entre Calca et Pisac (2 Sols / personne). Faites attention, les bus ne s'arrêtent pas forcément dans le centre de Pisac il faut donc bien demander au chauffeur de vous déposer au plus proche de celui-ci.

Une fois arrivé à Pisac, il reste à monter jusqu'à la citadelle 500m plus haut. 10km séparent la citadelle du centre et pour la rejoindre, il y a 2 options. La première est de monter en taxi (entre 25 et 30 Sols) et la deuxième est de monter à pied. Le mieux est de faire la montée en taxi et de redescendre à pied.

Des colectivos partent de Pisac en direction de Cusco dès qu'ils sont plein. Ils coûtent 4 Sols / personne.

Notre retour d'expérience

Nous avons beaucoup aimé le village d'Ollantaytambo et sa forteresse et nous y seront bien resté plus longtemps (pourquoi pas y passer la nuit et partir le lendemain au Machu Picchu?). En revanche, à cause du Covid, le site archéologique de Pisac n'était ouvert qu'à moitié ! Si nous avions su cela avant, nous y serions peut être pas allé car le trajet est assez long entre Ollantaytambo et Pisac. De plus les taxis pour monter à la citadelle ne sont pas donnés. Si nous devions refaire cette journée, nous nous serions peut être arrêté un peu avant Ollantaytambo pour visiter les salines de Maras le matin et terminer par le village d'Ollantaytambo l'après midi et y passer une nuit.

Jour 4 : Visite des musées de Cusco et du quartier de San Blas

Calle Loreto - Cusco
Calle Loreto - Cusco

Cusco regorge de musées sur la culture inca, pré-colombienne etc. Un musée que vous ne pouvez pas louper si vous passez sur l'avenida del sol c'est le Qorikancha. Le site était le temple le plus riche de l'empire Inca avant d'étre réutilisé par les conquistadors comme socle pour l'église et le couvent Santo Domingo. Si vous souhaitez voir des pièces archéologiques, il faudra cependant se rendre au Museo del Sitio de Qorikancha dont l'entrée est située sur l'avenida del sol. Le musée Historico Regional, le Musee du Machu Picchu et le musée Inka exposent eux aussi des objets de la culture Inca. Tous les musées ne sont pas inclus dans le boleto turistico, seul le Museo del sitio de Qorikancha et le Museo Historico Regional en font parti. 

En plus des musées, le quartier de San Blas qui empiète sur la montagne au nord de Cusco est un quartier interessant à visiter si vous n'y logez pas. On y retrouve un grand nombre de restaurants, de petites boutiques touristiques et la fameuse pierre de 12 angles

 

Notre retour d'expérience

Nous avons seulement visité le musée Qorikancha car la plupart des musées étaient fermés à cause du Covid. Malgré que le site soit joli, ormis des peintures religieuses, il n'y a pas beaucoup d'artefact exposés et nous avons trouvé le prix élevé. Le quartier de San Blas propose une ambiance différente du reste de la ville avec ses rues en pentes. Néanmoins nous avons beaucoup sentit les effets du tourismes dans ce quartier dont certaines rues étaient très "européanisées" avec des restaurants et boutiques aux prix élevés.

Jour 5 et 6 : Visite du Machu Picchu

Impossible de visiter Cusco sans voir l'une des 7 nouvelles merveilles du monde qu'est le Machu Picchu. La visite depuis Cusco peut se faire en une journée mais il est préférable de réserver 2 jours pour en profiter au mieux. Il y a plusieurs façon de visiter le Machu Picchu; vous pouvez les retrouver dans notre article Visiter le Machu Picchu

Jour 7 : Faire une excursion à Palcoyo, l'alternative à la montagne 7 couleurs

Palcoyo l'alternative à la montagne 7 couleurs au pérou
Palcoyo l'alternative à la montagne 7 couleurs

Vous avez peut-être déjà vu des images de Vinicunca, aussi appelée la montagne 7 couleurs. C'est une montagne qui de part sa composition minéralogique est colorée de rose, blanc, jaune, rouge, vert, brun. Malheuresement, à nos yeux, beaucoup d'agences de tourisme de Cusco proposent des tours vers Vinicunca ce qui rend le lieux surpeuplé et manque d'authenticité. Il faut aussi savoir que Vinicunca atteignant les 5200m d'altitude est souvent enneigée!

Si vous préférez un lieu plus calme, tout aussi joli, plus accesible physiquement et avec moins de risque de neige: les montagnes de Palcoyo offrent un paysage à couper le souffle avec plusieurs montagnes colorées. Il y a beaucoup moins de tours qui se rendent à Palcoyo et il faut environ 3h de trajet depuis Cusco pour y acceder. Certains hotels / auberges de jeunesses proposent les service d'un chauffeur privé pour la journée et si vous êtes un grand groupe, la journée reste assez économique. La randonnée s'effectue à une altitude située entre 4500 et 5000 mètres d'altitude. Même si elle est assez courte, assurez vous d'être d'être bien acclimaté ! Si vous avez logé à Cusco pendant une semaine, vous devriez ne pas avoir trop de problèmes !

En plus du coût du transport ou de l'excursion, l'entrée au chemin coûte 10 Sols par personne.

Notre retour d'expérience

Nous avons adoré notre randonnée à Palcoyo. Nous avons fait la connaissance de français qui logeaient dans une auberge de San Blas (Chez Claire et Juan) qui proposait le service d'un chauffeur à la journée pour 450 Sols comme nous étions 6, cela revenait à 75 Sols / personne ! Nous sommes restés environ 3h sur place et nous n'avons croisé personne !