Trek sur le circuit des Annapurnas en 10 jours | Latitude voyages - Blog de voyage

Trek sur le circuit des Annapurnas en 10 jours

Dernière mise à jour le 01 mar 2022
Trek sur le circuit des Annapurnas

La chaine de l'Himalaya parcourt l'asie entre le Pakistan et le Bouthan et parcourt donc tout le nord du Népal. Elle est réputée pour posséder les plus hauts sommets du monde et aussi les plus beaux treks dont celui du circuit des Annapurnas ! Nous vous donnons dans cet article notre avis et conseils sur le trek : difficulté, équipements, budget etc. avec évidemment quelques photos des paysages !

Quelle est la meilleure période de l'année pour trekker au Népal ?

Il est admis que la saison d'octobre à avril est la meilleure saison pour trekker mais que les mois d'octobre et novembre sont clairement les meilleurs: la saison humide est passée et il ne fait pas encore trop froid en altitude. Nous avons effectué le trek sur le circuit des Annapurnas la deuxième semaine de novembre et nous avons eu un temps parfait ! Début décembre les Annapurnas sont encore faisable si vous n'êtes pas frileux, parcontre l'Everest Base camp est difficile. Attention aussi au début du mois d'octobre qui peut être sujet à un temps de mousson tardif ! 

Faut-il passer par une agence? Embaucher un guide et un porteur ?

Porteurs annapurnas


Malgré le fait que cela soit notre premier trek au Népal, nous avons décidé de partir sans agence, sans guide et sans porteurs. Et nous ne regrettons pas ! Le chemin est très bien balisé et entretenu. Les chemins sont indiqués sur maps.me et nous avons acheté une carte papier d'Himalayan map house qui montre tous les chemins alternatifs. Il faut tout de même toujours garder à l'esprit que la montagne et le mal d'altitude peuvent être dangereux ! 

Pour vous lancer en Solo vous devez seulement passer au "Nepal Tourism Board" de Kathmadou ou de Pokhara pour acheter votre permis de trek. Le prix dépend du trek choisi, en l'occurence pour le circuit des Annapurnas en 2021 le prix était de 3000 roupies/pers. (pensez à prende 2 photos avec vous !) Ce permis vous sera demandé régulierement pendant le trek. C'est la seule démarche que nous avons faite.
Si vous passez par une agence, l'agence ira au Népal Tourism board pour vous (mais vous payez quand même les 3000rs !). Vous devez cependant ajouter une TIM'S card (entre 10 et 20 US$). Depuis 2020 la TIMS card n'est pas obligatoire si vous partez solo, peut-être elle le sera de nouveau à l'heure où vous lisez ces lignes, pensez à vous renseigner !

Concernant les porteurs, nous sommes partis avec le strict minimum dans notre sac et celui-ci était donc léger. La plupart des hôtels de Kathmandou et Pokhara peuvent vous garder vos sacs pendant le trek. Cela les arrange : cela veut dire que vous revenez chez eux après ! Pour notre part, nous avions confiés nos affaires dans des sacs plastiques. (car nos sacs de rando était avec nous au final !) Si vous optez pour un porteur, il faut savoir que le porteur ne marche pas avec vous : il part devant ! Nous supposons donc que vous convenez ensemble le matin d'où vous voulez vous arrêter dormir. Nous ne savons pas comment cela se passe pour prévenir votre porteur si vous changez d'avis. Les porteurs nous ont dit porter 40 à 50 kilos max. 
A savoir que si en cours de route vous changez d'avis et souhaitez un porteur, de nombreux établissements en proposent !

Avec ou sans guide / agence : notre ressenti
Nous avons trouvé cela très simple de se lancer dans cette aventure sans guide / agence. Néanmoins si vous voyagez seul il  nous semble préférable de se trouver un guide ou au moins des compagnons de marche pour ne pas marcher seul ! C'est mieux d'être au moins deux si en randonnant vous souffrez du mal d'altitude ou vous vous faites mal ! 

Quels équipements sont nécessaires sur le circuit des annapurnas ?

Certains sites internets peuvent faire peur en ce qui concerne l'équipement à apporter. Ces sites sont souvent des agences qui proposent des porteurs ou sont des magasins d'équipements de trek. Rien ne vaut l'expérience de trekkeur non ? Voici donc la liste de notre équipement pour le circuit des annapurnas en novembre et notre avis sur celui-ci à postériori :


Equipements annapurna circuit


    Equipement supplémentaire

    Equipements annapurna circuit

    Retrouvez la liste des équipements ici : Equipements circuit des Annapurnas


    Faut-il prendre un duvet pour le soir ?

    La température extérieure peut descendre sous les 0 degrés la nuit en altitude et les chambres ne sont pour la plupart pas chauffées et très peu isolées. Nous avons néanmoins fait le choix de ne pas prendre de duvet car les lits possèdent tous une couverture voire 2. Comme les hébergements n'étaient pas complets, nous pouvions même demander des couvertures supplémentaires, parfois ils nous en donnaient 6 ! Même si il fait très froid dans les chambres, une fois sous les couvertures, nous n'avons jamais eu froid.

    Notre avis sur nos équipements

    Notre équipement à été efficace contre le froid en journée. Samantha regrette d'avoir pris une écharpe et non un cache cou sur les dernières journées. Des bâtons de marche peuvent être un plus sur la longueur et pour sécuriser les descentes mais pour nous, un bon bout de bois fait aussi l'affaire :) Il est possible de remplir sa gourde filtrante régulièrement dans les différents villages du circuit. Des reservoirs d'eau potable existent dans quelques villages ce qui permet de remplir une gourde non filtrante moyennant quelques roupies. Le froid ne nous a pas posé problème la nuit ;  au final c'était entre la fin de la randonnée et l'allumage du feu (heure variable selon le lodge) que nous avons eu le plus froid: ne pas hésiter à se couvrir à ce moment là !

    Combien de jours faut-il pour faire le circuit des Annapurnas ?

    annapurnas conservation area map


    Le trek original débute à Besisahar, termine à Nayapul et dure environ 18 jours. Néanmoins, les pistes pour les jeeps montent désormais de plus en plus haut jusqu'à Manang avant le col et directement jusqu'à Muktinath après le col de Thorung La. Vous pouvez donc réduire la durée du trek selon vos envies jusqu'à 6 jours ! Il faut tout de même penser au mal aigu des montagnes (MAM) et se laisser du temps d'acclimation à l'altitude. Beaucoup de personnes qui montent directement à Manang en jeep souffre du mal d'altitude et ne sont pas capable de monter le col de Thorung La ! Prévoyez toujours un peu plus de jours, celà vous permettra de faire des journées de pause pour s'acclimater ou des journées de marche plus courtes et moins fatigantes.

    Nous avons décidé de débuter notre trek à Dharapani et de le terminer à Muktinath soit 10 jours de trek en comptant les transports depuis et vers Pokhara.

     

    Quel budget prévoir pour le circuit des Annapurnas en solo ?

    Il n'y a pas d'ATM sur le circuit des Annapurnas. De plus les établissements ne prennent pas la carte de crédit, il est donc important de prévoir son budget avant le départ pour ne pas manquer de liquide pendant le trek ! Généralement les chambres sont gratuites si vous promettez de diner et de prendre le petit déjeuner dans l'établissement. Cette pratique est proposée par les 3/4 des gérants d'établissements que nous avons rencontrés. Néanmoins elle est "officieuse": on vous demandera de ne pas le dire aux établissements d'à coté ! Un plat coûte entre 500 roupies et 1000 roupies. Plus vous montez, plus les prix montent aussi. Le petit déjeuner peut coûter entre 300 et 500 roupies si vous prenez que des oeufs ou un pancake et de 700 à 1100 roupies pour un petit déjeuner complet (2 toasts, 2 oeufs, des pommes de terres et un thé / café). Le dal bhat, un plat typique du Népal, composé de riz, d'une soupe et de curry coûte entre 550 et 850 roupies et est toujours resservi au moins une fois ! 

    En 2021, nos 10 jours de treks nous ont coûtés 300€ pour 2 (cela comprend les Permis de treks, les equipements achetés sur place, le transport depuis et vers Pokhara, les hébergements (la plupart sont gratuits), les repas (1 petit-déjeuner et 1 diner par jour ainsi qu'un petit snack le midi)

    Notre itinéraire sur le circuit des Annapurnas en 2021

    Jour 1 : Pokhara -> Dharapani

    Nous commençons notre trek par rejoindre Besisahar en bus depuis Pokhara. Il faut savoir que même si les bus sont vendus comme des bus de "touristes", celui-ci s'arretera forcément prendre des locaux sur le bord de la route qui montrons avec des sacs de riz, de patates, des poules, etc.. Le bus pour Besisahar part du "tourist bus station" de Pokhara et coûte environ 500 roupies par personne pour 5h de bus. Nous vous conseillons de réserver en avance pour avoir des places assises et ne pas faire 5h debout !

    Arrivés à Besisahar, nous décidons d'emprunter une jeep pour monter jusqu'à Dharapani qui sera donc le point de départ de notre trek. Le prix pour être à l'intérieur d'une jeep est d'environ 3000 roupies par personne si vous reservez via agence avant votre arrivée à Besisahar. Nous avions décidé de nous débrouiller sur place: malheuresement c'était la fin du festival de Tihar (c'est à dire: les vacances des Népalais) et nous n'avons trouvé qu'une seule jeep à 1500 roupies par personne. A ce prix nous étions debout à l'arrière de celle-ci. Nous n'avons aucune idée de si ce prix est honnête ou non. Un Népalais avec nous avait payé 1200 roupies pour la même distance. La piste jusqu'à Dharapani est en très mauvais état et l'arrière de la jeep deviens vite très inconfortable. Nous atteignons Dharapani en environ 4h de jeep. A refaire nous paierions plus pour avoir une place assise.

    Hotel à Dharapani : Hotel Gurka's Inn, 600 roupies la chambre (passez votre chemin: pas de feu dans la salle commune, chambres humides et chères) 

    Jour 2 : Dharapani -> Chame

    annapurna circuit jour 2 Dharapani Chame


    Notre premier jour de marche nous permet de rejoindre Chame. Nous décidons de suivre les chemins alternatifs pour marcher le moins possible sur la piste. La carte soit disant à jour ne montre pas que le pont qui traverse le torrent entre Dharapani et Danakyu est tombé mais on fini par rencontrer des porteurs qui nous disent de continuer le chemin une dizaine de minutes, ce qui suffit pour trouver un nouveau pont ! 

    La végétation est dense et la vallée est toujours un peu encaissée au début de la journée avant de s'élargir au niveau de Chame.

    Résumé de la journée

    • 8h30 de marche
    • 19 Km
    • Départ 1860m
    • Arrivée 2670m
    •  Dénivelé positif total 1615m

    Hotel à Chame : Four season, 500 roupies la nuit (passez votre chemin, le pire logement de notre trek, trop cher, il fait très froid et les propriétaires ne ferment pas les portes extérieures ce qui créé des courants d'air.)

    Jour 3 : Chame -> Upper Pisang

    annapurna circuit jour 3 Chame Upper Pisang


    Le deuxième jour, nous choisissons de rejoindre le village de Upper Pisang. Le décor change et nous marchons désormais dans des forêts de pins. Nous arrivons à Upper Pisang qui à l'avantage d'être au soleil plus tard que Lower Pisang et dont la vue sur l'Annapurna II est magnifique !

    Résumé de la journée

    • 6h40 de marche
    • 16,5 km
    • Départ 2670m
    • Arrivée 3300m
    • Dénivelé positif total 1388m

    Hotel à Upper Pisang : hotel Norbulingka le premier du village, gratuit si l'on mange sur place et le meilleur hôtel de notre trek (Chambre au soleil, espace commun chaud, propriétaire au top !)

    Jour 4 : Upper Pisang -> Braka (via Ghyaru et Ngawal)

    annapurna circuit jour 4 Upper Pisang Braka


    Pour cette journée, nous décidons de nous éloigner de la piste des jeep pour passer par les villages de Ghyaru et Ngawal. La montée vers Ghyaru est difficile mais l'arrivée en haut offre un paysage grandiose. Il ne reste plus qu'à redescendre vers Manang. Comme la descente est longue, nous décidons en route de nous arrêter à Braka 2km avant Manang.

    Résumé de la journée

    • 6h40 de marche
    • 19,5 km
    • Départ 3300m
    • Point culminant 3670m
    • Arrivée 3440m
    • Dénivelé positif total 1115m

    Hotel à Braka : Hotel New Yak, gratuit si l'on mange sur place (Bonne option à Braka mais le propriétaire a tendance à être radin en bois pour le poële) 

    Jour 5 : Repos

    Cette journée de repos n'est pas forcement nécessaire mais nous en avions besoin d'un pont de vue administratif (nous sommes en tour du monde à l'heure de ce voyage !) Vous pouvez aller directement à ice lake ou faire une acclimatation plus douce en faisant la randonnée à la demi journée pour aller voir Milarepa's cave

    Hotel à Braka : Hotel New Yak

    Jour 6 : Ice Lake

    annapurna circuit jour 6 Ice Lake


    Nous prenons la décision de faire une randonée d'acclimatation. Nous nous écartons alors un peu du circuit des Annapurnas et prenons la direction du Ice Lake à 4600m d'altitude soit 1200m au dessus de Braka. La montée est très dure et l'altitude se fait un peu sentir (surtout par le vent froid). Mais la vue du ice lake nous récompense de notre effort ! Cela reste un des meilleurs point de vue de notre trek.

    Résumé de la journée

    • 6h30 de marche
    • 16 km
    • Départ 3440m
    • Point culminant 4200m
    • Arrivée 3540m
    • Dénivelé positif total 1200m

    Hotel à Manang : Hotel Marsyangi, gratuit si l'on mange sur place, nourriture abordable en bonne quantité, propriétaires adorables. Très bonne wifi (quand il marche, car à Manang, dès qu'il y a beaucoup de vent, à priori la wi-fi coupe)

    Jour 7 : Manang -> Yak Kharka

    annapurna circuit jour 7 Manang Yah Kharka


    Il y a une règle quand on randonne en haute altitude: " hike high, sleep low". Pour éviter le mal d'altitude on peut faire ce que l'on veut (ou peut) en journée. Mais dormir à un endroit maximum 500 à 600m plus haut que la veille. Ainsi, avant la montée à Thorung La Pass, nous décidons de faire deux petites journées de marche pour respecter ce principe: la première entre Manang et Yak Kharka puis la deuxième entre Yak Kharka et Thorung Phedi. Les derniers arbres laissent place à la bruyère. Le village de Yak Kharka n'est pas grand et le choix d'hébergements limité. A partir de Yak Kharka, les hotels sont alimentés au solaire donc il n'y a pas forcément d'électricité dans les chambres ni de wifi dans l'établissement.

    Résumé de la journée

    • 3h10 de marche
    • 9,5 km
    • Départ 3540m
    • Arrivée 4050m
    • Dénivelé positif total 675m

    Hotel Yak Kharka : Thorong peak Hotel, Chambre gratuite si vous mangez sur place (cet hotel n'a rien de spécial)

    Jour 8 : Yak Kharka -> Thorung Phedi

    annapurna circuit jour 8 Yah Kharka Thorung Phedi


    Nous nous dirigeons vers le fond de la vallée pour notre dernière étape avant le passage du col. Arrivés à Thorung Phedi, deux choix s'imposent :

    • S'arrêter ici, soit 500m plus haut que Yak Kharka, ce qui vous sécurise de ne pas avoir de mal d'altitude mais impose de se lever plus tôt le lendemain matin et commencer avec une montée réputée difficile ( honêtement nous l'avons fait en 1h avec un rythme très cool, après 8 jours de marche c'est pas 1h qui fait mal !)
    • Continuer jusqu'au High Camp qui est 350m plus haut. C'est le dernier hébergement avant le col (350 roupies la chambre).  Y dormir vous permet de vous lever moins tôt et de ne pas commencer avec une montée raide ! Par contre vous ne respectez pas le principe des "pas plus de 500-600m entre 2 hébergements". Ainsi si vous avez déja des signes du mal d'altitude ou que vous ne le sentez pas, on vous conseille de vous arrêter à Thorung Phedi. Vous pouvez Néanmoins tenter de monter ces 350 derniers mètres, pour la plupart des gens qui le tente cela se passe très bien, au pire vous dormez mal ou bien vous redescendez !

     

    Résumé de la journée

    • 4h de marche
    • 7 km
    • Départ 4050m
    • Arrivée 4525m
    • Dénivelé positif total 700m

    Hotel à Thorung Phedi : Thorung Base Camp Lodge, gratuit si vous mangez sur place (partie commune et terrasse exterieure agréable. Apple pie délicieuse ! Froid le soir)

    Jour 9 : Thorung Phedi -> Thorung La Pass -> Muktinath

    annapurna circuit jour 9 Thorung La Passannapurna circuit jour 9 Thorung La Pass annapurna circuit jour 9 Thorung La Pass

    Pour cette journée il est important de se lever tôt car le vent souffle fort à partir de 8h-9h du matin au col et l'expérience peut y être vite désagréable. Ainsi Nous commençons notre journée à 3h30 du matin pour arriver vers 7h30 au niveau du col de Thorung La à 5416m. Nous marchons donc à la lueur de la lampe frontale pendant environ 3h. (Qu'une heure réellement dans la nuit noire) Les quelques passages dans la neige se font sans trop de problèmes lorsque l'on fait attention et le levé du soleil est sublime. Les quelques derniers mètres se font plus difficilement pour Quentin qui a le souffle court et le coeur qui bat vite ! Serait-ce le fameux mal des montagnes ? Un café en haut sert du thé chaud et permet de se mettre à l'abris du vent. Il ne reste ensuite plus qu'à redescendre de l'autre côté du col vers Muktinath à 1700m plus bas. 5 heures bien dures pour les genoux !

    Résumé de la journée

    • 9h de marche
    • 16,5 km
    • Départ 4525m
    • Arrivée 3760m
    • Point culminant 5416m
    • Dénivelé positif total 800m
    • Dénivelé négatif 1700m

    Hotel à Muktinah : Town House, gratuit si vous mangez sur place (Il fait froid dans la salle commune et l'eau de la douche n'est pas chaude malgré le fait quelle soit chauffée au gaz. Wifi correcte)

    Jour 10 : Retour à Pokhara en bus 

    Comme le paysage était un peu plus répétitif, qu'une de notre amie nous accompagnant avait mal aux genoux et, que désormais, le bus monte jusqu'à Muktinath, nous décidons de ne pas descendre à Jomsom à pied mais de prendre un bus direct Muktinath -> Pokhara pour 1750 roupies par personne et 9h30 de trajet. (oui ça fait à peine du 20km/h !) La piste est bonne jusqu'à Jomsom puis devient très mauvaise jusqu'à Beni. C'est à dire environ 90% du temps de trajet ! Réservez vos places à l'avance et placez vous au milieu du bus (pour ne pas être entassé avec les locaux à l'avant ni ressentir trop les secousses à l'arrière).

    Notre retour d'expérience

    Sam déteste randonner et n'est pas fan de montagne mais elle a malgré tout adoré ! Car même si nous ne sommes pas de grands randonneurs, et que ce trek était le premier que nous faisions, nous ne l'avons pas trouvé si difficile physiquement. le fait de dormir tous les soirs dans un lit et avoir des repas chauds rend les choses plus agréables qu'un bivouac ! Mentalement par contre, le froid était dur à gérer entre le coucher du soleil et l'heure du couché car il y avait peu de monde dans les hebergements et nous avons senti que, dans certains hebergements, le feu n'était allumé qu'à partir d'un certain nombre de personnes ou une certaine heure.

    Les paysages tout du long du trek sont magnifiques et changent jours après jours. Nous avons trouvé la vue depuis Ice Lake magnifique et l'expérience de monter à Thorung La Pass à la frontale exceptionnelle ! 

    Vos commentaires